3219 Luwun

Un oiseau dans le blizzard | Voros 3216 [PV Edi Njalldòttir]
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mar 27 Oct - 19:29


Dernière édition par Abyss Ac'trian le Lun 2 Nov - 22:27, édité 2 fois
Options
Le temps s’était dégradé à une vitesse inattendue. Abyss avait senti la tempête arriver. L’horizon s’était couvert d’un épais manteau opaque. Et elle l'avait rattrapée avant que la jeune femme n'eut le temps de trouver un véritable abri. Le vent avait été le premier à agresser ses sens. Il brouillait sa vue et glaçait les moindres parcelles de peau à l'air libre. Criblée de neige, elle se déplaçait lourdement, peinant à chaque nouveau pas. Le sol accidenté et recouvert d'une fine couche de neige se révélait plus traître que jamais. Peu à peu, elle perdit le sens de l'orientation et, bientôt, elle fut incapable de prédire sa direction.

Alors le froid s'insinua davantage sous ses épais vêtements. Il gagnait peu à peu du terrain dans son esprit si bien qu'Abyss crut renoncer un instant. Puis elle s'ébroua, chassant une bonne partie de la neige qui s'était accumulée sur sa lourde cape. Elle ne pouvait combattre les éléments. Recentrant ses objectifs, elle décida d'abandonner l'idée de rejoindre la prochaine étape. Jusqu'à ce que la tempête se calme, elle devait trouver un abri.

Plissant les yeux, elle distingua à travers la bise glaciale une ombre massive sur sa gauche. Elle s'en approcha laborieusement. Sa main tendue aveuglément devant elle rencontra la surface dure et irrégulière de la pierre. Elle la longea et finit par découvrir qu'il s'agissait d'un pan de falaise. Elle s'était plus égarée qu'elle ne l'avait imaginé. Au bout d'un moment, elle devina un renfoncement dans celle-ci qui semblait former un abri. Sans plus d'hésitation, Abyss s'y enfonça. Tant pis si elle venait à déranger une bête sauvage dans son antre.

Et la jeune femme ne crut pas si bien dire. Courbée en deux pour parvenir au fond du renfoncement, elle distinguait une silhouette qui se découpait à la lumière d'une flamme timide. Abyss se figea, plissant les yeux pour deviner davantage de cet inconnu.

- J'ai été prise dans la tempête, je cherche un abri.

Les mots venaient péniblement, ses lèvres étaient figées par le froid. Elle grimaça légèrement et avança encore un peu. La flamme vacillante révéla alors le visage de ce qui semblait être une femme enveloppée dans de multiples couches de tissus et de fourrure.
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mar 27 Oct - 22:18
Options
Les bises glaciales s’infiltraient entre les gouffres de la montagne diffusant un bruit si particulier. Celui-ci devait paraître étrange voir peut être même terrifiant pour un étranger mais il n’en était rien pour une indigène. Les enfants de la montagne étaient bercés par cette douce mélodie, celle-ci avec quelque chose d’envoûtant et d’attrayant. Cette bise semblait appeler Edi, lui intimant de rejoindre les flancs escarpés et de continuer ses recherches.

L’air changeait…La bise glaciale se transformait peu à peu en un blizzard. Levant les yeux vers le ciel, la chasseresse scruta durant une bonne minute le manteau opaque qu’il avançait rapidement vers sa position. Le temps de la chasse était terminé. Même en empruntant les plus rapides raccourcis, Edi ne pourrait revenir à Odomar à temps. Seuls les plus éminants et émérites Terkhels pouvaient se permettre de braver de tels éléments. Edi n’avait pas la prétention de se croire égale avec la montagne et se mit plutôt à la recherche d’un abri. Les flancs escarpés lui fourniraient le refuge nécessaire pour attendre l’accalmie. Les longeant, la chasseresse finit par dégoter une faille. Méfiante, elle ne s’y engouffra pas de suite, parcourant la neige du bout de ses doigts sur quelques centimètres à la recherche d’une éventuelle trace animale mais il n’y avait pas. Cela n’excluait pas le danger pour autant, Edi s’y engouffra en serrant sa lance. Les doigts étaient fermement resserrés autour du bois, scrutant les alentours, prête à réagir en cas de rencontre fortuite.

Après quelques mètres, la faille s’agrandit lui permettant de se tenir droite. Reniflant à plusieurs reprises pour espérer capter une odeur animale, rien ne la dérangea et la jeune femme décida de se poser en cet endroit. De sa besace, elle sortit plusieurs éléments lui permettant d’allumer un petit feu. Le blizzard ne passerait pas en quelques minutes, plusieurs heures voir jours étaient nécessaires et il n’y avait rien d’autre qu’attendre. Sa prise du jour, un aquila de taille modeste fut posé à côté des flammes timides attendant de se faire préparer et embrocher. Edi allait s’y affairer lorsqu’un soupir attira son attention suivi par des pas.

Quelque chose venait, quelque chose était en train de progresser dans le renfoncement. La main droite quitta le volatile pour reprendre en main son arme de hast se préparant à accueillir l’inconnu à la manière des Terkhels. Au lieu de sons gutturaux, une voix douce s’éleva raisonnant dans le petit réduit. Edi demeura silencieuse, continuant de scruter l’humaine qui avait l’audace d’avancer de quelques pas supplémentaires cherchant certainement à se réchauffer près des flammes.

Ne baissant pas de suite l’inclinaison de son arme, la fille du Nord demeurait méfiante. Elle avait affaire à une inconnue, pas à une de son peuple.

« Hmm… »

Le bruit guttural fut accompagné d’un signe de la tête et lentement la jeune femme consentit à cesser de menacer directement la jeune femme. De par son geste, Edi autorisait l’inconnue à rechercher un peu de chaleur et accepter ainsi sa présence. N’étant pas bavarde de nature, la guerrière se rassit près des flammes timides posant lentement sa lance à ses côtés. L’arme restait à proximité directe, un geste lui suffirait pour s’en saisir et un autre pour emballer sa proie comme l’aquila dans un autre temps.

Le silence reprit ses droits uniquement rompu par le crépitement des flammes, il ne fallait pas compter sur Edi pour mener la conversation. Celle-ci était en train de déplumer sa prise la préparant ainsi pour la suite.
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mer 28 Oct - 9:53
Options
Peut-être s'agissait-il d'un ours finalement. Abyss interpréta le vague grognement comme un acquiescement et s'assit près du feu, en face de l'inconnue. Elle se fendit d'un sourire amical tandis qu'elle posait son lourd paquetage à ses côtés. Elle jeta un coup d'oeil au feu qui avait bien piètre allure, faute de véritable combustible. La jeune femme extirpa alors de son sac une petite quantité de tiges de bois, assez longue. Elle les avait récoltées dans l'idée de fabriquer de nouvelles flèches. Sans un mot, elle constitua une petite élévation au-dessus du feu à l'aide des tiges. Elles pourraient sécher efficacement de cette manière et alimenter le feu un peu plus longtemps.

Abyss se redressa alors, les poings serré, soufflant dessus. La circulation avait repris dans son visage et ses doigts commençaient à retrouver leur dextérité. Elle n'irait pas à dire non plus qu'elle ne subissait plus le froid. C'était simplement une information qu'elle mettait de côté pour l'instant. Son corps tremblait, mécaniquement, cherchant un peu de réconfort dans ce réflexe. La jeune femme sortit de ses effets une petite quantité de fruits, emballés avec soin. Elle en prit quelques-uns et commença à les mâcher lentement pour faire durer les saveurs.

Pour la première fois, son regard se posa réellement sur sa compagne d'infortune. Elle semblait immense et massive. Abyss n'aurait su dire si c'était réellement le cas ou si l'amas de vêtement et de couches empilées n'emplifiait pas son impression. Les Terkhels étaient connus pour constituer de véritables géants. Son teint était d'un blanc étincelant, çà et là traînaient des résidus de peintures qui avaient autrefois formé des entrelacs. La neige et la bise glaciale avaient dû les estomper. Son regard clair et limpide l'ignorait superbement.

Abyss avait clairement compris que son hôte n'avait pas l'intention de lui faire la conversation. Après plusieurs années de voyage et de rencontres avec les différentes tribus, elle y était quelque peu habituée. Briser la glace. Encore et encore.

- Je m'appelle Abyss. C'est la première fois que je m'aventure aussi loin dans la montagne. Le blizzard va durer un moment à ton avis ?
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Jeu 29 Oct - 14:22
Options
Ignorer son interlocutrice ne voulait dire baisser sa vigilance pour autant. La Terkhel ne ratait aucun des mouvements de l’inconnue appréciant qu’elle ajoute quelques combustibles supplémentaires au feu. C’était là leur seule source de lumière mais aussi de chaleur. La jeune femme pourrait certainement survivre sans ce feu mais pas éternellement et puis pourquoi ne pas s’offrir ce petit confort lorsque les conditions étaient réunies. Ce n’était pas grand-chose mais cela permettrait déjà de cuire la viande et d’éviter ainsi certaines maladies transmises à l’homme lorsqu’elle était dévorée crue.

L’inconnue reprit la parole ce qui fut accueilli par un soupir sonore de la jeune femme. Elle n’avait pas forcément l’envie d’apprendre à mieux connaître l’autre, de faire connaissance ou tout simplement être obliger de lui faire la conversation. Le bruit du blizzard était suffisant à ses oreilles mais visiblement cela ne semblait pas suffisant pour l’aventurière qui lui faisait face. Les secondes s’écoulèrent sans pour autant qu’Edi ne prit la parole. Elle sentait pourtant que l’autre attendait une réponse mais elle n’avait pas envie de lui laisser obtenir tout ce qu’elle désirait, elle avait déjà bien eu la permission de rester là, c’était déjà bien.

L’Aquila était bien modeste, la chair désormais à nue permettait de se rendre compte de son faible poids. Sa main droite longea sa jambe partant à la recherche d’une attache autour de son mollet dont elle sortit un poignard. A la forme de sa lame et aux inscriptions ouvragées du manche, il était clairement de nature Terkhel. Il n’y avait rien de superflu. L’acier frôla la peau nue de l’aquila mais ne le transperça pas pour autant.

« Le blizzard peut durer des heures ou des jours… »

Après prononcé ses quelques mots de sa voix grave aux sonorités fortes, Edi entreprit de lever les yeux quelques instants vers l’étrangère en profitant pour la détailler. Sa tenue était légère, beaucoup trop pour prétendre traverser les montagnes de Vemund. Peut-être était-elle sotte ou bien complétement naïve. Cette impression fut renforcée par le sourire qui lui déformait les lèvres. Rien ne pouvait porter à sourire en une telle situation et pourtant cette grimace hantait son visage.

« Pourquoi es-tu ici étrangère ?! »

Baissant les yeux de nouveau vers sa prise, elle entreprit de l’éventrer pour pouvoir la vider de ses organes. Les gestes étaient habiles, ce n’était pas la première fois qu’elle les éxécutait.
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Jeu 29 Oct - 16:35


Dernière édition par Abyss Ac'trian le Jeu 29 Oct - 19:28, édité 1 fois
Options
Le sourire d'Abyss s'estompa quelque peu. Un frisson la parcourut à l'idée de passer plusieurs jours en la présence de cet femme. Au moins, elle aurait le temps de réfléchir pour préparer la suite de son voyage. L'inconnue s'afférait à dépouiller une petite proie à peine plus grande qu'une main. Elle la regardait faire.

La jeune femme surprit le regard de son interlocutrice. Elle la détaillait, observait ses vêtements avec dédain. Percevoir son propre reflet dans le regard d'un être qui vous juge étranger est une leçon sévère et puissante. Elle vous enseigne l'humilité. Abyss ne fut pas tellement touchée du mépris que semblait éprouver la Terkhel.

- Pourquoi es-tu ici étrangère ?!

Sa question lui fit hausser un sourcil; elle ignora superbement le ton agressif sur laquelle elle avait été posée. Abyss pencha la tête légèrement de côté, observant le visage de son interlocutrice. Un masque dur et impénétrable. La jeune femme frotta ses mains l'une contre l'autre. Le feu prenait peu à peu confiance et commençait à la réchauffer efficacement. Abyss avait froid, bien entendu, mais rien de véritablement insurmontable. La présence du feu la confortait dans cette idée.

- L'aventure, finit-elle par souffler avec un sourire. Je cherche à rejoindre Odomar, j'ai des affaires à y régler.

Elle aurait pu, bien entendu, effectuer la traverser en compagnie d'une caravane marchande. La jeune femme avait d'ailleurs effectué une partie du chemin avec l'une d'entre elle. Mais celle-ci c'était arrêté plus bas, bien avant la grande cité Terkhel. Impatiente, Abyss n'avait voulu attendre une nouvelle escorte pour l'ascension finale. Elle s'était préparée au voyage et le lendemain elle entreprenait de rejoindre Odomar. Malheureusement un blizzard imprévu l'avait poussée dans la situation actuelle.
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Jeu 29 Oct - 17:51
Options
Odomar. En entendant le nom de sa ville prononcé, la Terkhel ne put s’empêcher de lever les yeux vers elle une fois de plus. Ceux-ci se plissèrent quelque peu, le temps qu’elle se demande ce qu’une femme de sa trempe pouvait très bien avoir comme affaires là-bas. Certes la forge et la qualité des produits qui en découlaient attiraient de nombreux marchants. Le troc et les négociations étaient courants. Elle-même profitait de leur présence pour leur troquer quelques fourrures ou peaux en échange de produits indigènes et remèdes dont les peuples lointains gardaient jalousement le secret.

Malgré la présence de la flamme qui ne dort jamais et de l’épaisse fumée qui entourait la Cité, il n’était pas aisé d’en trouver le chemin lorsqu’on s’égarait de la route habituelle. Seuls des habitués pouvaient s’orienter et retrouver leur pas. Elle n’était pas ceux-là.

« Odomar n’est pas dans cette direction.. .et il n’est pas bon de s’égarer dans la montagne. »

Bon ce n’était certainement pas volontaire de sa part mais Edi n’avait pu s’empêcher de lâcher son petit commentaire. Pour autant, elle n’avait pas proposé son aide pour la remettre sur la route de la forge, elle lui avait juste permis de passer le blizzard ici. Sa proie étant désormais vidée, il ne restait qu’à la cuire et pour cela, elle saisit l’une des tiges longues ramenées par l’inconnue et qui n’était pas encore rongée par les flammes. L’aquila fut embroché et tenu au-dessus du feu faisant tourner la tige entre ses doigts pour une cuisson homogène.

« Vas-tu là-bas pour marchander ? »
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Dim 1 Nov - 17:13
Options
Abysse grimaça. Elle avait perdu ses repères dans le blizzard et n'avait pas douté un instant s'être égarée. Les propos de la Terkhel de la surprenait donc pas. Ils vérifiaient simplement une hypothèse plutôt désagréable. Assise en tailleur, les mains posées à plats sur ses cuisses, la jeune femme parut réfléchir un instant. Elle espérait désormais que le blizzard ne s'éterniserait pas. Il lui faudrait non seulement rattraper le chemin vers Odomar mais également le temps perdu dans la tempête.

La Coterie ne l'attendrait pas infiniment.

- Je me doutais que je ne pourrais pas maintenir le cap dans ce blizzard, fit-elle à voix basse, presque pour elle-même.

Abyss s'ébroua soudainement, chassant des pensées amères.

- Pas vraiment pour marchander non. Pour récolter des informations principalement.

Des lieues parcourues, des sommets grimpés pour de simples bribes d'informations. Une idée certainement insensée aux yeux de la Terkhel. La Coterie avait eu vent de rumeurs concernant les radians du côté d'Odomar. Abyss s'était proposée pour s'y rendre, l'Horyon étant momentanément occupé dans une région voisine. La jeune s'était déjà rendue en ces terres quelques années auparavant. Si elle avait appris à se déplacer à travers les terres gelées, le périple jusqu'à Odomar était une première pour elle.

Son regard revint sur la jeune femme.

- Je ne sais toujours pas comment tu t'appelles. D'où viens-tu exactement ?
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mar 10 Nov - 21:55
Options
Récolter des informations. La Terkhel ne put s’empêcher de froncer une fois de plus les sourcils. Avait-elle affaire à une fouineuse ? Une personne écoutant aux portes ou les plus sombres conversations ayant lieu tard à la taverne lorsque les esprits étaient quelque peu embrumés par l’alcool et le blizzard. Si c’était le cas, la Terje d’Odomar se devait d’être méfiante avec elle et peut être prendre des précautions ce qui impliquait qu’Edi file l’avertir de sa présence.

La nouvelle prise de parole d’Abyss la sortit de ses pensées, la ramenant à la triste réalité. Une sorte de grognement s’échappa de ses lèvres, il n’était pas hostile à son interlocutrice mais n’avait pas non plus de vocation amicale. Edi n’aimait pas être dérangée, même dans ses réflexions.

« Quelles informations souhaites-tu récolter à Odomar ? »

Habituellement Edi ne prêtait pas oreilles aux différents peuples, se contenant de sa propre personne et de la sécurité de sa petite famille. Celle-ci étant à Odomar, elle se devait d’en apprendre davantage sur son interlocutrice afin de déterminer à quel point elle pouvait être dangereuse. Si tel était le cas, il était hors de questions de l’amener jusqu’à la forge mais elle envisagerait plutôt de laisser la montagne décider d’elle. Personne ne pouvait être au-dessus de la Montagne. N’étant pas une habile menteuse, Edi préféra baisser les yeux pour surveiller la cuisson de sa proie. Maigre et ayant peu de chair, celle-ci était déjà prête et en guise de bon geste, la Terkhel la tendit dans sa direction.

« Sache que je me nomme Edi Njalldottir et que je viens d'Odomar.…. Tu en veux ? »

Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Jeu 12 Nov - 16:35
Options
Abyss crut deviner un brin de méfiance dans le ton de la jeune femme lorsqu’elle lui posa sa question. Disons plus de méfiance qu’elle n’en exultait déjà. Elle semblait suspicieuse, circonspecte. L’Erye lui offrit alors un sourire amusée, loin d’être inquiétée. Bon sang, elle en avait soupé de ce sentiment-là. Elle avait suffisamment fais le tour de la question pour ne plus en éprouver la moindre inquiétude. Une information, tout au plus, qu’elle devait éclaircir de façon à agir dans ses intérêts. Toutes les vérités n’étaient pas bonnes à dire. Parfois, lorsqu’elle en révélait trop sur ses recherches, les résultats devenaient catastrophiques. Certains peuples n’aiment pas que l’on fouille trop dans leurs histoires. Certains cadavres n’aiment pas être dérangés.

- Sur certaines vos légendes. Certaines prennent source dans la grande forge, j’aurais besoin d’éclaircir quelques détails.

Pour un Terkhel, de telles informations ne valaient pas le voyage. Pour l’instant, Abyss choisit de ne pas en dire davantage. Révéler les informations avec parcimonie, éveiller la curiosité puis l’entretenir. Cela demandait plus d’habileté que l’on ne l’imaginait. Elle tendit la main pour saisir le morceau avec un sourire de gratitude.

- Merci Edi.

Elle prit le morceau mais ne le mangea pas aussitôt. Abyss l’observait avec curiosité. Elle n’avait jamais mangé pareil volatile. Elle s’était souvent amusée à les observer, l’idée ne lui était jamais venue qu’elle y gouterait un jour. La jeune femme avait été végétarienne une grande partie de son existence. Mais ses connaissances des plantes limitées et ses voyages incessants avaient fini par changer ses habitudes alimentaires. Elle avait appris à chasser et à apprécier les bienfaits d’un régime carnivore. Abyss porta la viande à sa bouche, en arracha un bout et le mâcha lentement.

- Abyss Ac’trian, finit-elle par lâcher, je travaille au sein d’une communauté de recherche sur d’anciens artefacts.
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Dim 22 Nov - 18:39
Options
Personne n’était dupe. Bien entendu la dénommée Abyss n’allait pas lui révéler ses véritables intentions à Odomar, c’était à elle de se faire sa propre opinion et d’en déduire la dangerosité de l’inconnue pour son peuple. Difficile de démêler le vrai du faux lorsqu’on n’était pas une experte. Ce n’était pas dans les habitudes de la chasseresse. Son rôle était de débusquer les bêtes autour de la grande forge, de nourrir sa petite famille voir parfois de traquer une bête qui avait pu blesser l’une des leurs.

Edi la scruta quelques instants, les lueurs des flammes se reflétant sur ses traits fins et ses longs cheveux d’un blond presque blanc. Elle sembla hésiter quelques instants avant d’arracher un bout de viande cuite. Ce n’était peut-être pas dans ses habitudes de déguster des proies juste chassées ou peut être dans ses conditions. Néanmoins elle sembla faire fit de ses réticences pour y goûter, ce qui fit plaisir à la jeune femme. Cela témoignait de la naissance d’une petite confiance entre elles. La Terkhel reprit la branche tendue pour porter le met à ses lèvres et satisfaire un besoin essentiel qu’est la nutrition. Cette prise était pourtant bien maigre, d’autant plus pour deux personnes.

« Les anciens artefacts font partis de légendes… »

Légendes qui ne l’intéressaient guère. Elle accompagna ses paroles d’un haussement d’épaules qui n’était pas peut-être pas visible étant donné ses fourrures épaisses. Le silence reprit lentement ses droits, la conversation n’étant plus alimentée et bientôt les sacades de vent glacial se firent entendre, témoin du déchainement de la montage. Le blizzard n’était pas terminé et nul ne sait combien de temps il durera : des heures, des jours… Ce n’était pas à espérer les réserves de nourriture ne semblait pas énormes. Edi brisa la quiétude pour faire le point.

« Nous risquons d’être bloquées ici un moment. Qu’as-tu comme vivres sur toi ? »
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mar 24 Nov - 18:39
Options
Un léger sourire étira les lèvres de la jeune femme. Les artefacts ne semblaient pas constituer un sujet digne d’intérêt pour la Terkhel. Elle ne lui en prenait pas rigueur. A dire vrai, Abysse envisageait de rencontrer de nouveau ce genre de réaction une fois à Odomar. Il lui faudrait creuser, sans relâche. Les rumeurs et légendes qui avaient éveillé son attention étaient trop précises. Trop de détails concordaient avec d’autres expériences du même type. Rien n’était purement anodin. Le choix même des emplacements des plus grandes cités était parfois influencé par la présence de vestiges du passé.

La nouvelle question d’Edi chassa momentanément les pensées de la jeune femme. Elle écarquilla les yeux, faisant rapidement le compte mentalement de ce qu’elle possédait. Abysse voyageait généralement léger et ne s’encombrait que du minimum. Fort heureusement, elle n’en était pas à sa première expédition dans la cime enneigée bien que ce fut la première fois qu’elle dévale autant de dénivelé. Elle s’était donc munie en cas d’imprévu hasardeux, la montagne se montrant bien trop souvent capricieuse pour les voyageurs.

- Des fruits séchés, quelques galettes de céréales, un peu de gruau et deux morceaux de viande séchée. Des herbes à infuser également.

Mais tout cela en bien maigre quantité pour deux individus. En effet, Abysse était habituée à manger peu et à se rationner lorsqu’elle voyageait. Elle avait pris donc le strict nécessaire pour qu’elle puisse tenir quelques jours. Tandis qu’elle avait énuméré ses maigres possessions, elle les avait étalées devant elle.

- Je pourrais me rationner. Je mange peu de toute façon.


Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mar 22 Déc - 17:15
Options
La nourriture possédée par la voyageuse fut étalée contre la pierre froide. C’était plutôt maigre mais cela correspondait à sa condition de voyageuse. Les aliments avaient été préparés de manière à posséder une longue conversation et pouvaient être consommés sans avoir nécessairement besoin de faire un feu. L’attention de la Terhkel fut attirée par les fruits séchés, certes ils n’avaient pas leur apparence habituelle mais elle n’en avait jamais vu de tels. Ses doigts se refermèrent autour de l’un d’eux, appréciant brièvement sa texture et ne pouvant s’empêcher d’humer son odeur, essayant d’en deviner son goût. Certainement fort sucré. Edi avait très envie d’y goûter mais elle ne céda pas à sa pulsion et reposa le fruit délicatement devant sa propriétaire.

La fille des neiges avait peu l’occasion de se nourrir de fruits, ils étaient rares en montagne. Des baies violettes faisaient leur apparition lors des saisons sèches, elle avait l’occasion d’en déguster quelques-unes lors des chasses à haute altitude. Ces moments étaient une belle bulle d’air dans son monde de brusques.

« Cela sera suffisant… »

Suffisant pour tenir quelques jours en se rationnant mais pas davantage. L’eau ne poserait pas de problèmes, il en était entouré. Approvisionner le feu serait beaucoup plus délicat mais elles avaient là quelques heures de répit devant eux

« Tu devrais te reposer un peu… Je peux prendre le premier tour de garde. »

Ce n’était pas de gaïté de cœur que la jeune femme proposait ses services. Elle aurait préféré être sur la route du retour mais la nature en avait décidé autrement et elle en acceptait les conséquences. La patience n’était pas une de ses grandes qualités mais elle avait appris à baisser la tête et à renoncer à la folie d’affronter les éléments climatiques. Après avoir alimenté le feu d’une autre brindille, la jeune femme attrapa sa lance d’hast s’occupant en vérifiant le cordage maintenant sa pointe métallique.
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mar 22 Déc - 20:40
Options
La Terkhel montra un certain intérêt pour les fruits qu’Abyss avait disposé devant elle. Elle se contenta de sourire, curieuse. La jeune femme n’avait certainement pas eu l’occasion d’en contempler ou même d’en goûter auparavant. La plupart des fruits provenait de terres éloignées au climat plus propice à leur développement. Edi s’était d’ailleurs intéressée à un fruit originaire de la sylve. Ce dernier possédait des vertus particulièrement nutritives. Le goût en était riche et fruité. Malheureusement, si l’on en mangeait trop, on pouvait vite souffrir d’atroces coliques. Si un sourire amusé étira ses lèvres, Abyss se retint pourtant d’évoquer cette anecdote.

- C’est…gentil. Je ne suis pas prête à me reposer de suite. Je dors peu de toute façon. Si tu souhaites te reposer, on peut inverser nos tours de garde.

Un sourire aimable étirait les lèvres de l’Erye. Hélas, elle devinait trop bien la méfiance de son interlocutrice. Celle-ci trouverait aussi difficilement qu’elle le repos en sa présence. Comment présenter ses propres faiblesses lorsqu’on ne connaît rien de la personne qui est sensée veiller sur vous ? Oh et puis de toute façon Abyss n’était guère encline à trouver le sommeil pour l’instant.

Piochant dans sa réserve de fruit, elle en choisit un jaune pâle et épais qu’elle se mit à sucer afin de le déguster lentement. Il lui restait également un morceau de la viande que lui avait proposé Edi.

- Comment est la situation actuelle à Odomar ? Je veux dire que les rumeurs sont rares et souvent contradictoires au pied des montagnes, difficile d’en saisir la vérité.

Abyss avait eu vent des dissensions qui avaient éclatée au sein du peuple Terkhel. Elle n’avait pu cependant récolter beaucoup d’information sur leur origine. La situation actuelle semblait vague aux yeux des étrangers. La jeune Erye peinait cependant à trouver une formulation pour ses propres interrogations. Il lui semblait avancer sur un terrain traître et incertain. Quelles étaient les opinions d’Edi dans cette histoire ?
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mer 23 Déc - 20:28
Options
Réponse négative de son interlocutrice. La jeune femme aurait été fort étonnée qu’il en soit autrement. Fermer les yeux alors que dans la même pièce était postée une inconnue dont elle ne savait rien à l’exception de quelques banalités était suicidaire. Celle-ci pouvait avoir des intentions hostiles et n’attendre que le bon moment pour la détrousser voir simplement l’égorger dans son sommeil. La méfiance était de mise, davantage même dans ce territoire si hostile aux Hommes. A son tour, Edi lui répondit par la négative se manifestant par une espèce de grognement accompagné d’un geste de la tête.

La lame de son arme étant solidement en place, Edi n’avait plus de raison de s’y intéresser et pourtant elle se préoccupa de l’aspect de la pointe. A la lueur des flammes, on pouvait y observer quelques traces de sang. Nul doute que cette arme avait déjà servi et avait abattu quelques proies. Dégottant un couteau de son équipement avec des gestes lents pour ne pas dévoiler d’intentions hostiles à son interlocutrice, elle entreprit de frotter les lames l’une contre elle pour enlever les aspérités de la première. Sans lever les yeux vers son interlocutrice, Eid lâcha quelques mots de son fort accent.

« Ce qui se passe à Odomar, à Snorri…. Ne concerne pas les autres peuples….. Ce qui se passe dans les hauteurs, reste dans les montagnes… »

Fidèle aux traits caractéristiques de son peuple, la jeune Terkhel demeurait peu ouverte vers l’étranger et surtout peu bavarde. Il ne fallait pas par conséquent compter sur elle pour alimenter les rumeurs ou tenter de percer quelques mystères.

« Néanmoins je peux te révéler que… d’ici quelques jours aura lieu la Moisson et il vaut mieux pour toi, étrangère, ne pas être dans les parages. »
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mer 23 Déc - 20:48
Options
Edi ne s’était finalement pas montrée très encline à discuter de la situation actuelle d’Odomar. L’Erye retint un soupir, peu surprise de surcroît. Son interlocutrice s’était jusque-là montrée plutôt taciturne, peu encline à bavarder en somme. Aux vues de la situation actuelle, le temps risquait de s’égrener bien lentement à ce rythme-là. Intéressée par les pratiques de la jeune Terkhel, Abyss l’observa un moment tandis qu’elle vérifiait son arme.

Décidant de ne pas répondre tout de suite aux mises en garde. Abyss fouilla un moment dans ses affaires avant de sortir un petit paquet soigneusement enveloppé dans une feuille de cuir. Elle fixa alors la jeune femme avec un sourire amical.

- J’ai un fusil pour affûter ton arme si tu le souhaites, et de l’huile pour l’entretien de la lame.

Elle défit le petit paquet et lui présenta les ustensiles. Ayant appris à tailler ses propres flèches, Abyss avait également appris à entretenir soigneusement ses lames. Le passé lui avait enseigné l’intérêt d’une bonne lame bien affûtée en toute circonstance.

- J’ai entendu parler de la Moisson, quand va-t-elle se dérouler exactement ?

A dire vrai, l’événement tombait plutôt mal pour elle. Elle n’avait que quelques jours pour relier Odomar, récolter les informations voulues et retourner au pied de la chaîne de Volmund pour rejoindre l’équipage de Lhoryon. Et le blizzard qui l’avait surprise accélérait davantage ses plans. Le temps lui était compté. L’approche de la Moisson n’arrangeait guère ses plans.

- Ma présence serait vraiment malvenue pour cet événement ?
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mar 29 Déc - 10:57
Options
Le petit paquet soigneusement emballé dans une feuille de cuir intrigua la Terkhel et une lueur d’envie défila dans ses yeux lorsqu’elle en aperçut le contenu. Abyss lui proposa d’utiliser le nécessaire pour l’entretien de sa lame, elle s’en saisit délicatement tout en lui adressant un signe de la tête. Son interlocutrice venait de gagner de nombreux points dans l’estime de la fille du froid d’autant que son nécessaire semblait de grande valeur. Avec des gestes lents et délicats, Edi sortit le fusil de son emplacement avant de s’en servir sur la pointe de son arme cherchant à l’aiguiser le plus efficacement possible. Lors des chasses ou des combats, le guerrier n’avait pas dix occasions de porter un coup à son adversaire et ce dernier devait être le plus efficace possible, quitte à ôter la vie de la proie.

Tout en s’occupant de son arme d’hast, Edi porta une oreille attentive aux propos d’Abyss. Celle-ci continuait de se montrer curieuse envers les traditions Terkhels et notamment envers la Moisson. IL était vrai que peu d’étrangers avaient eu l’occasion d’y assister. L’événement était spécifique au peuple de la Montagne qui avait opté pour un mode de vie où les sexes étaient séparés. Affutant toujours sa lame à la lueur des flammes, Edi ne détourna pas les yeux du métal.

« La Moisson aura lieu dans 4 lunes… »

L’information lâchée par la Terkhel témoignait de son niveau de reconnaissance envers la jeune femme. Ce genre de données n’était pas accessible aux autres peuples, le peuple du Nord gardant soigneusement le secret qui entourait la Moisson et ses rituels. D’ici 3 jours, Odomar se mettrait en route en direction du village des hommes et serait à ce moment-là vide de la plupart de ses guerrières. Une cible bien trop facile pour que l’information soit diffusée.

« Quelques étrangers ont déjà assisté à la Moisson… »

Relevant les yeux quelques instants vers son interlocutrice, Edi sembla la dévisager avant de retourner à son occupation avec le plus grand soin.

« Mais tous possédaient la protection de la Terje Einardottir… Sans cela, leur corps serait donné aux thranaloss… »
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Jeu 14 Jan - 11:37
Options
Les yeux de la jeune femme suivaient les mouvements des mains d'Edi. Elles étaient précises et sûres d'elles. Nul doute que la Therkel accomplissait là un geste connu et maîtrisé. Un fin sourire étira les lèvres d'Abyss. Elle avait toujours trouvé un certain réconfort dans l'entretien de ses lames. Une fois plongée dans cette tâche, elle oubliait momentanément ce qui pouvait la tracasser. C'était pour elle un exercice de détente qui lui permettait de recouvrer un certain calme. Parfois, même, il lui permettait de prendre davantage de recul sur une situation.

Inconsciemment, les mains de la jeune femme se mirent à tapoter en silence les genoux d'Abyss. Elles suivaient le rythme de celles d'Edi. L'Erye écoutait attentivement les propos de son interlocutrice, terriblement consciente des aveux qu'elle lui faisait. Elle lui en était reconnaissante bien qu'une légère inquiétude commençait à naître dans son esprit.

Il ne s'agissait guère de bonnes nouvelles pour elle. Elle avait insisté pour se rendre rapidement à Odomar afin d'y confirmer ses soupçons sur la présence d'un ou plusieurs radians. Pour cela, elle avait volontairement choisi de ne pas prendre part au voyage de Lhoryon jusqu'à Haykal. Elle devait retrouver l'équipage non loin de là dans plusieurs semaines. Avant d'apprendre cette nouvelle, le temps lui était déjà compté, à présent la situation s'avérait critique.

- Voilà qui ne simplifie pas les choses.

Elle ne pouvait tout de même pas rebrousser chemin une fois le blizzard terminé ? Elle avait tant accompli jusque-là. Quand bien même elle s'abandonnerait à cette solution, elle n'aurait plus alors assez de temps pour reprendre l'ascension jusqu'à Odomar une fois la Moisson terminée. Intérieurement, Abyss regretta son existence antérieure à celle de la Coterie. Elle voyageait alors librement, sans contrainte de temps ou de lieu. Ses nouvelles responsabilités lui faisaient parfois l'effet de véritables entraves.

- Je me suis rendue à Odomar il y a plusieurs années, la cité était dirigée par le prédecesseur de la Terje actuelle. Nous étions en bons termes.

Un sourire triste estompa la mine inquiète de la jeune femme. Elle y avait été acceptée, s'était même forgée de solides alliances. Son voyage à travers les chaînes de Vermund s'était révélé riche en découvertes et en rencontres. C'était sans doute avec un brin de nostalgie qu'elle s'était orientée vers Odomar et avait ignoré tous les risques actuels.

- Crois-tu que je pourrais bénéficier de la protection de la Terje Einardottir ? Je compte séjourner à Odomar quelques jours, au plus, et je ne tiens absolument pas à m'immiscer là où je ne suis pas la bienvenue.

A présent, Abyss se maudissait intérieurement. Bon sang, pourquoi avait-elle ignoré la situation actuelle des Therkels ? Il ne lui était pas venu un instant à l'esprit qu'elle puisse à un moment aussi critique. Pourtant elle connaissait tous les enjeux. La jeune femme se mordit la lèvre inférieure, contrariée.
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mer 27 Jan - 19:04
Options
Un doigt passa le long de la lame espérant découvrir les petites aspérités que la vue ne permettait pas de repérer. Il en demeurait sur la face gauche métallique que la jeune Terkhel s’empressa de la ôlir pour y remédier. Une nouvelle vérification à la lueur des flammes s’imposa, la brillance de la lame traduisait son efficacité retrouvée. Un léger sourire s’afficha sur le visage de la chasseuse, satisfaite du résultat obtenu. Le nécessaire fut rangé avec des gestes lents et précautionneux avant qu’elle ne le rende à sa propriétaire lui offrant un petit signe de la tête comme il en était coutume chez son peuple.

« Je te remercie. »

Le précieux étant rendu, la jeune femme fut se renfrogner à l’intérieur de ses fourrures épaisses écoutant d’une oreille les propos de son interlocutrice. Se faire apprécier par un Terje était nécessaire pour pouvoir circuler à l’intérieur d’une Cité du Nord et surtout pouvoir en ressortir en vie. Le peuple des montagnes n’était pas connu pour sa chaleur et son amabilité envers les étrangers. Ils y étaient pour la plupart hostiles mais se devaient de faire avec. Le commerce était essentiel pour Odomar. S’ils forgeaient les armures les plus robustes ainsi que les armes les plus tranchantes, chaque Terkhel ne pouvait être équipé de quinze armes au combat et la vente du surplus était, par conséquence, nécessaire.

« Tu pourrais te mener à la Terje Einardottir mais tu devras, seule, obtenir sa bienveillance.. »

Edi n’était pas en assez bonne position pour se permettre de faire une suggestion à sa Terje. De plus, elle ne connaissait suffisamment pas son interlocutrice pour lui offrir une telle faveur. Pas question de conseiller une inconnue qui pourrait se révéler dangereuse par la suite. Sa Terje ne lui pardonnerait pas mais Edi n’avait aucune envie de subir le châtiment de cette dernière. La mener jusqu’à la Cité, lui permettre de franchir ses puissantes portes serait déjà un geste de sa part mais il ne fallait pas en attendre davantage. Le silence reprit ses droits et celui-ci finit par attirer l’attention de la jeune femme au bout de quelques minutes. Les éléments semblaient s’être calmés. Elle s’en assura de visu avant de revenir à l’intérieur de la crevasse, l’arme de hast fermement en main.

« L’accalmie sera de courte durée mais suffisante pour prendre la route et rejoindre Odomar à pas de course. Me suis-tu ? ou restes tu ici ? »
Invité
Invité
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Mar 2 Fév - 19:30
Options
Abyss saisit doucement le paquet que lui rendait la Terkhel. A son hochement de tête, elle répondit par un mouvement similaire, s’octroyant au passage un sourire aimable. Elle le remit ensuite délicatement dans ses affaires et termina sa nourriture rapidement. Si elle paraissait afférée à la mastication de son morceau de viande, elle ne ratait pas un mot qui sortait de la bouche de la Terkhel, consciente qu’il s’agissait là de propos précieux et rares.

Elle lui décocha un coup d’œil lorsqu’elle eut terminé sa proposition, tentant de deviner le fil des pensées d’Edi. Tout comme elle, l’Erye avait appris à se méfier. Rien dans l’attitude ou le comportement de la Terkhel ne laissait croire pour autant dessein plus secret. Edi disait vrai. Ainsi, la jeune femme décida de la croire et lui adressa un regard reconnaissant.

- Merci…

La jeune femme s’était déjà levée ; n’ayant visiblement pas attendu sa réponse et s’était dirigée vers l’entrée de la grotte. Les yeux d’Abyss accrochèrent le reflet froid du métal dans la main de la chasseuse. Lorsque celle-ci revint, elle lui annonça une nouvelle qui ne put que lui tirer un sourire. L’Erye craignait le froid, bien évidemment, même si elle n’en montrait rien. L’accalmie représentait un véritable soulagement pour elle.

- Je te suis, si tu l’acceptes.

Abyss avait déjà rassemblé son maigre paquetage. Assise en tailleur, les mains posées à plat sur ses cuisses, elle observait la Terkhel. Faire route avec elle pourrait s’avérer une expérience enrichissante. Même si Edi s’était montrée jusque-là peu loquace, le simple fait de l’observer permettait à l’Erye d’en apprendre plus qu’il n’y paraissait.

Cette pensée la réconforta davantage.

Un sourire aux lèvres et le regard dans le vague, la jeune femme s’occupa de calmer le feu pour le laisser mourir doucement. D’ici quelques heures, tout au plus, elles reprendraient la route d’Odomar.
avatar
Coeur de Rhansidor
Mon jeu, mes règles
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages

Personnage
Profession: Habitant
Localisation: Rhansidor
Compétences:
Joueur
Messages : 2014
Localisation : Au coeur de Rhansidor
Points : 8842
Olytes 0
Informations
Mar 16 Fév - 12:34
Options
Citation :
Rp terminé, gain de 30 pts
avatar
Contenu sponsorisé
  • Personnage
  • Joueur
  • Informations
  • Options
Personnages
Joueur
Informations
Options